Nos autres sites

  • Lyxor ETF

    Pionnier sur le marché des ETF depuis 2001, Lyxor est l'un des premiers fournisseurs d'ETF en Europe, offrant aux investisseurs plus de 220 façons d'explorer les marchés.
  • Lyxor FUNDS

    Le site Lyxorfunds vous permet d’en savoir plus sur la gamme de fonds Lyxor, leur documentation, ainsi que sur les actualités de marché et celles de nos produits.
  • MYLyxor MAP

    Le site MyLyxorMAP est dédié à la plate-forme de comptes gérés Lyxor (MAP). Il donne accès à une gamme complète de comptes gérés, offrant transparence, liquidité et gestion des risques indépendante. Ce site peut également inclure d'autres fonds gérés par Lyxor.
  • Lyxor JAPON

    Retrouvez plus d’informations sur la société Lyxor Asset Management Japan Co. Ltd., ses fonds nationaux et les informations générales sur Lyxor en japonais.
Date
Catégorie
Recherche

Ce que révèle la saison des résultats sur l'Alpha

Premier paragraphe

Les saisons des résultats fournissent des informations précieuses en ce qui concerne l’alpha. Elles renseignent sur les inflexions des fondamentaux des entreprises, catalyseurs clés pour la sélection des titres. Elles permettent aussi de mesurer l’intérêt des investisseurs pour les fondamentaux et la lecture de leur évolution, l’influence d’autres facteurs étant alors plus limitée. Près de la moitié des entreprises de l’indice S&P 500 ont publié leurs résultats : un échantillon suffisamment large pour commencer à en tirer des conclusions.

Image détail
Ce que révèle la saison des résultats sur l'Alpha
Contenu

À peine meilleur qu’au trimestre précédent, l’environnement des bénéfices du 3e trimestre est resté défavorable. L’activité domestique est demeurée soutenue (environ 70% des revenus des entreprises du S&P 500), mais les tendances à l’international se sont dégradées sur fond de vigueur persistante du dollar, qui a pesé sur les exportateurs. Certes, beaucoup d’entreprises ont bénéficié des achats anticipés de leurs clients avant l’augmentation des droits de douane américains et chinois, mais l’entrée en vigueur de ceux-ci début septembre a freiné l’activité. Les indicateurs du pouvoir de fixation des prix ont suggéré une légère détérioration des marges. En réaction, les investisseurs avaient révisé leurs anticipations un peu plus radicalement que d’habitude (en particulier dans les secteurs de l’énergie, de la consommation discrétionnaire, des matériaux et des technologies), misant globalement sur des BPA en baisse de -3,5% sur un an. Pour autant, une bonne gestion des anticipations des entreprises et des avertissements sur résultats ont permis, comme au 2e trimestre, d’afficher des résultats supérieurs aux attentes : environ 75% et 60% des entreprises ont publié des BPA et chiffre d’affaires supérieurs aux attentes. L’ampleur des surprises de bénéfices est légèrement décevante, mais celle des chiffres d’affaires dépasse la moyenne historique.

Les investisseurs s'étaient préparés à des annonces médiocres et ont démarré la saison sur une note raisonnablement optimiste. En témoigne la hausse moyenne des actions (+1,5%) observée quelques jours avant les publications. Mais la publication des résultats ne semble pas susciter d’enthousiasme débordant, les actions cédant -0,3%, alors que l’indice S&P 500 progresse de +0,3% sur les mêmes périodes. De la même façon, la volatilité des actions avant les annonces de résultats a été beaucoup plus élevée qu’après, ce qui reflète un manque d'intérêt pour les publications des résultats. La dispersion limitée des surprises et des résultats des entreprises témoigne d’une saison de résultats bien gérée en amont et assez convenue. Pour les spécialistes de la sélection des titres, cela signifie des opportunités essentiellement avant les annonces, rares ensuite.

En revanche, et c’est un facteur de soutien puissant pour l’alpha, nous observons que les fondamentaux jouent un rôle très important cette saison et que leur évolution se reflète dans une large mesure dans les prix des actions. Ce qui est aussi confirmé par le fait qu’une part importante des rendements des actions après annonces de résultats découle d'événements spécifiques aux entreprises, indépendamment des mouvements globaux du marché.

Dans l’ensemble, le bénéfice du doute accordé par les investisseurs avant les publications de rapports et leur accueil réservé ensuite ne procurent pas un environnement particulièrement propice à la sélection des titres. Toutefois, la prise en considération des fondamentaux dans les prix et l’attention claire portée aux tendances micro des entreprises devraient être favorables à la génération d’alpha au-delà de la seule période de publication des résultats.

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT