NEWSROOM

  • Communiqués de presse

    La plupart des gérants obligataires ont battu leurs indices de référence dans un premier semestre volatile, performance plus mitigée pour les gérants actions

    Les gérants actifs obligataires ont surperformé leurs indices de référence dans la plupart des classes d'actifs au premier semestre 2021, tirant le meilleur parti d'un environnement de marché volatile dans lequel les espoirs d'une forte reprise mondiale et d'une reflation ont été ébranlés par les incertitudes croissantes liées à la propagation rapide du variant Delta et à la réponse des Banques centrales à la hausse de l'inflation, selon la dernière édition du rapport "Active-Passive Navigator" de Lyxor Asset Management.

  • Recherche

    Money Monitor Août 2021

    Les flux à destination des fonds et des ETF actions et obligataires sont restés globalement solides sur le mois d'Août. Les ETF ont collecté 10,0 milliards d’euros.

  • Paroles d'expert

    Gestion alternative : le prochain territoire à conquérir pour les stratégies ESG

    L’approche d’investissement fondée sur des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) est désormais largement répandue au sein des fonds long-only traditionnels. Les stratégies alternatives intégrant des considérations ESG sont moins développées, mais les choses sont en train de changer rapidement.

  • Paroles d'expert

    Les banques centrales à un tournant ?

    Au cours des derniers mois, l'inflation a atteint des niveaux qu'on ne lui avait plus
    connus depuis des décennies, une hausse anticipée par les investisseurs car
    principalement liée aux effets de base. Les banques centrales nous paraissent marcher sur la corde raide et devoir impérativement préserver leur crédibilité.

  • Recherche

    Les 10 facteurs clés de la reprise

    Décryptage des 10 facteurs clés qui détermineront le rythme de la reprise au second semestre

  • Recherche

    Hedge Funds : bilan et perspectives

    Les tendances observées récemment sur les marchés financiers, et notamment l'aplatissement des courbes de taux souverains, reflètent des attentes plutôt déflationnistes, qui caractérisent généralement les fins de cycle en amont d'une récession et d'un assouplissement monétaire.