Our other sites

  • Lyxor ETF

    Pionnier sur le marché des ETF depuis 2001, Lyxor est l'un des premiers fournisseurs d'ETF en Europe, offrant aux investisseurs plus de 220 façons d'explorer les marchés.
  • Lyxor FUNDS

    Le site Lyxorfunds vous permet d’en savoir plus sur la gamme de fonds Lyxor, leur documentation, ainsi que sur les actualités de marché et celles de nos produits.
  • MYLyxor MAP

    Le site MyLyxorMAP est dédié à la plate-forme de comptes gérés Lyxor (MAP). Il donne accès à une gamme complète de comptes gérés, offrant transparence, liquidité et gestion des risques indépendante. Ce site peut également inclure d'autres fonds gérés par Lyxor.
  • Lyxor EN ALLEMAGNE

    Retrouvez plus d’informations sur Lyxor International Asset Management Deutschland, née du rapprochement des activités de Lyxor en Allemagne et des activités de gestion d’actifs du pôle EMC Commerzbank.
Entête
Les enjeux de l'épargne vus par les médias

LES MILLENNIALS FONT MIEUX QUE LA GÉNÉRATION X EN MATIÈRE D’ÉPARGNE

Premier paragraphe

L’une des critiques courantes de la génération des Millennials (personnes nées entre 1980 et 2000) au Royaume-Uni, est que ces derniers sont imprudents en matière de finances personnelles.

 

Image détail
LES MILLENNIALS FONT MIEUX QUE LA GÉNÉRATION X EN MATIÈRE D’ÉPARGNE
Body

Selon Kate Hughes, éditorialiste financière au journal The Independent, cette perception est pourtant éloignée de la réalité.

Dans l’article « Millennials set to defy expectation with comfy retirement » publié en décembre 2017, Kate Hughes cite les recherches menées par la Resolution Foundation, un laboratoire de réflexion britannique qui a pour objectif d’améliorer le niveau de vie des résidents de Grande-Bretagne percevant des revenus faibles à intermédiaires.

Selon Kate Hughes, les personnes dans la vingtaine et au début de la trentaine sont en bonne voie pour profiter d'une retraite confortable comparable à celle des retraités ou quasi-retraités d’aujourd’hui.

Trois raisons sont fréquemment invoquées pour dépeindre un avenir financier bien sombre pour les Millennials, avance Mme Hugues : premièrement, ces jeunes ont accumulé d'importantes dettes lorsqu’ils étaient étudiants ; deuxièmement, l’accès de cette génération au patrimoine immobilier est plus réduit que celui des générations plus âgées ; et troisièmement, la suppression progressive des régimes de retraite à prestations définies dont bénéficiaient les travailleurs britanniques a contraint la génération des Millennials active à se constituer une épargne-retraite grâce à des régimes à cotisations définies. Contrairement aux régimes à prestations définies, les régimes à cotisations définies ne garantissent pas un niveau de revenu donné après la retraite.

Kate Hughes s’inspire des chiffres extraits de l'étude menée par la Resolution Foundation pour étayer ces affirmations.

Selon elle, une retraite « adéquate » fournirait un revenu correspondant aux deux tiers des revenus perçus avant le départ à la retraite. Mais les conseillers financiers suggèrent que pour parvenir à ce type de retraite, un employé devrait épargner chaque mois au moins 12% de son salaire, et ce dès le début de sa carrière professionnelle.

À première vue, cet objectif d’épargne peut paraître trop ambitieux pour cette génération, dont les revenus doivent couvrir les coûts de logement et de vie.

Kate Hughes affirme néanmoins que l'avenir de cette génération est plus prometteur qu'il n'y paraît. La forte hausse des systèmes privés d'épargne-retraite via adhésion automatique, ainsi que le nombre croissant de femmes ayant droit à une hausse de la retraite publique portent à croire que la génération des Millennials britannique est en bonne voie pour se constituer une retraite correcte, financièrement parlant.

S’il faut s’inquiéter du taux d'épargne avant la retraite, la génération X (individus nés entre 1966 et 1980) est selon Mme Hugues bien plus concernée.

Selon l’éditorialiste, les personnes de cette génération sont celles qui courent le plus grand risque de voir leurs revenus chuter à l’âge de la retraite du fait de l'écart des prestations assurées par le secteur privé au cours de leur vie active.