Nos autres sites

  • Lyxor ETF

    Pionnier sur le marché des ETF depuis 2001, Lyxor est l'un des premiers fournisseurs d'ETF en Europe, offrant aux investisseurs plus de 220 façons d'explorer les marchés.
  • Lyxor FUNDS

    Le site Lyxorfunds vous permet d’en savoir plus sur la gamme de fonds Lyxor, leur documentation, ainsi que sur les actualités de marché et celles de nos produits.
  • MYLyxor MAP

    Le site MyLyxorMAP est dédié à la plate-forme de comptes gérés Lyxor (MAP). Il donne accès à une gamme complète de comptes gérés, offrant transparence, liquidité et gestion des risques indépendante. Ce site peut également inclure d'autres fonds gérés par Lyxor.
  • Lyxor JAPON

    Retrouvez plus d’informations sur la société Lyxor Asset Management Japan Co. Ltd., ses fonds nationaux et les informations générales sur Lyxor en japonais.
Date
Catégorie
Paroles d'expert

Observatoire des fonds

Premier paragraphe

Retrouvez les explications de Vanessa Bonjean, Senior Fund Analyst, sur les principaux facteurs qui ont guidé la performance des fonds sur le trimestre écoulé.

Image détail
Observatoire des fonds
Contenu

Le marché actions Europe au 2ème trimestre 2019 :

Suite au fort rallye de marché au 1er trimestre 2019 (+12.8% pour l’indice MSCI Europe*), le marché actions européen a marqué une pause dans sa progression, et termine le deuxième trimestre en hausse de 3%. Le regain de tensions sur fonds de guerre commerciale, et la baisse continue des rendements des taux coeur obligataires, ont entraîné la chute du marché au mois de mai, avant une nouvelle stabilisation. Dans ce contexte, le style « Croissance » a continué à surperformer le style « Value » (+5.6% pour l’indice MSCI Europe Growth* contre + 0.2% pour l’indice MSCI Europe Value*), la forte baisse du marché dans le sillage des titres cycliques « value » en mai ayant exacerbé le trait. Les petites capitalisations n’ont que très légèrement sous-performé l’indice MSCI Europe, l’indice Euromoney European Smaller Companies gagnant +2,4% sur le 2ème trimestre, mais il convient néanmoins de noter que les plus grandes capitalisations de l’univers (« méga capitalisations ») ont surperformé.
En termes sectoriels, la technologie, l’industrie et la consommation discrétionnaire ont affiché les meilleures performances, à l’inverse des secteurs traditionnellement « Value » des banques, services de télécommunication et énergie, qui ont sousperformé.

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT